Prises en charge des addictions - DESU

Diplôme d’études supérieures d’université (DESU) de niveau baccalauréat + 4


 Présentation de la formation

  • Une approche complète des différentes addictions : alcoolisme, toxicomanie, tabagisme, dépendance sexuelle, au travail, au sport, jeu pathologique, etc,
  • Un enseignement approfondi : clinique des dépendances, dispositifs spécialisés, cadre juridique, prévention et réduction des risques,
  • Un diplôme en partenariat avec l’Institut de Recherche et d’Enseignement des Maladies Addictives (IREMA),
  • Un stage pratique en CAARUD, CSAPA, Service d’addictologie ou Centre résidentiel, et des enseignements dans des institutions référentes en addictologie : Marmottan, Fédération Addiction.

 
Depuis 2011, l’IREMA a noué un partenariat avec l’Université Paris 8 qui rapproche le DESU « Prise en charge des addictions » et les formations proposées par l’IREMA. Ce partenariat peut permettre une validationde formations suivies à l’IREMA comme module de ce Diplôme d’Etudes Supérieures Universitaires.

Objectifs

À l’issue de cette formation, les stagiaires auront acquis :

  • le savoir théorique et les compétences pratiques permettant d’appréhender la problématique des addictions sous ses différents aspects (théorique, clinique, juridique) ;
  • une meilleure connaissance des dispositifs existant dans le cadre des soins et de la prévention, facilitant notamment le dialogue entre professionnels des différents secteurs.

Les principales conduites addictives seront étudiées : toxicomanies, alcoolisme, tabagisme, dépendances sans produit (affectives, sexuelles, au jeu, au travail, au sport, à internet).

 

Publics concernés

Tout professionnel confronté à des sujets dépendants : médecins, psychologues, éducateurs, assistants sociaux, infirmiers, policiers, juristes, etc.,

Toute personne dont le projet de formation comprend, à terme, un exercice auprès de personnes dépendantes.

Critères d’admission

L’admission à cette formation se réalise :

- soit sur titre (diplôme Bac + 3, Licence délivrée par une université française ou titre équivalent) et sur justification d’au moins 2 ans d’expérience professionnelle dans les domaines éducatif, sanitaire ou social ;

- soit sur validation des acquis professionnels et personnels : la VAPP (décret de 2013) peut être accordée aux personnes ne remplissant pas les conditions pré-citées, après exposé de leurs motivations, centres d’intérêt, expériences, et étude de la cohérence de leur projet professionnel (remplir le dossier VAPP si nécessaire).

Dans les deux cas, après examen et sélection du dossier de candidature, puis entretien avec un ou plusieurs membre(s) de l’équipe pédagogique.

Débouchés professionnels

Spécialisation dans le champ des dépendances et étayage de la pratique professionnelle,

Intégration aux équipes de CAARUD, CSAPA, services d’addictologie, centres résidentiels, etc.

Comité de pilotage

  • Nathalie DURIEZ, psychologue clinicienne, thérapeute familiale, maître de conférences-HDR en psychologie clinique et psychopathologie, IED-Université Paris 8,
  • Valérie BLANC, psychologue clinicienne, CSAPA, ANPAA 75.

 

Universitaires

Nathalie DURIEZ, psychologue clinicienne, thérapeute familiale, maître de conférences-HDR en psychologie clinique et psychopathologie, IED-Université Paris 8.

 

Professionnels (sous réserve)

  • Flora BANCE, psychologue clinicienne, directrice de l’IREMA
  • Olivier BRUNSCHWIG, médecin psychiatre
  • Nicolas BUENOMO, directeur adjoint Groupe SOS Solidarités, pôle Addictions
  • Florent CHEYMOL, psychologue clinicien, doctorant à l’Université Paris 8, LPN
  • Julie CHRÉTIEN, psychologue clinicienne, psychothérapeute TCC
  • Micheline CLAUDON, psychologue clinicienne, Hôpital Bichat-Claude Bernard
  • Jean-Pierre COUTERON, psychologue clinicien, CEDAT (Mantes-la-Jolie), président de l’Association Nationale des Intervenants en Toxicomanie et Addictologie (Paris),
  • Jean DUGARIN, psychiatre, Espace Murger, hôpital Fernand Widal (Paris)
  • Teresa ESQUIVEL, docteur en psychologie clinique
  • Bertrant FAUQUENOT, chargé de mission à AST Paris (Addictions Sécurité Travail Paris)
  • Thomas GAON, psychologue clinicien, Centre Médical Marmottan (Paris)
  • Isabelle GANDIT, psychologue clinicienne
  • Pierre GAUDRIAULT, psychologue clinicien, ANPAA 75, Cap 14
  • Emmanuelle GIRA, psychothérapeute (Paris),
  • Guillaume HECQUET, médecin psychiatre, Centre Médical Marmottan (Paris)
  • François HERVE, psychologue, directeur du Pôle Précarité Addiction de l’association Aurore 93 (Gagny)
  • Marie JAUFFRET ROUSTIDE, Chargée de recherche à l’INSERM (Paris) et Senior Fellow in Interdisciplinary Studies au Baldy Center for Law and Social Policy à l’Université de Buffalo (Etats-Unis)
  • Daniel KARINTHI, médecin tabacologue au Centre municipal de Santé de Fontenay-aux-Roses et Hôpital Antoine Béclère-Clamart
  • Muriel LASCAUX, psychologue clinicienne, Centre Médical Marmottan (Paris),
  • Véronique LE GOANVIC, psychologue clinicienne, Hôpital Bichat-Claude Bernard
  • Maud LEMERCIER DUGARIN, psychologue clinicienne, Hôpital Albert Chenevier, Créteil, Laboratoire CLIPSYD, Université Paris Nanterre
  • Mélanie LESUEUR, psychologue clinicienne
  • Alexandre MAIMBOURG, éducateur spécialisé, ANPAA 91
  • Elodie MARCHIN, psychologue clinicienne, CSAPA, ANPAA 75
  • Philippe MICHAUD, médecin addictologue, Réseau de Prévention des Addictions (Respadd)
  • Alain MOREL, psychiatre, directeur général de l’Association Oppelia,
  • Franck MOULIUS, éducateur spécialisé, ANPAA 75, coordinateur Fêtez Clairs
  • Sarah NARO, psychomotricienne, ANPAA 75, Cap 14
  • Alain RIGAUD, psychiatre, chef de service intersecteur d’alcool EPSD Marne (Reims),
  • Aude ROUGERIE, coordinatrice pédagogique à l’IREMA (Paris)
  • Jutta SCHMITT DBJAY, neurochirurgien, CSAPA Nova Dona, Paris 14e
  • Stanislas SPILKA, statisticien, OFDT (Observation Français des Drogues et Toxicomanies)
  • Cédric THOULON, consultant management, qualité, santé, sécurité,
  • Marc VALLEUR, psychiatre, Centre Médical Marmottan (Paris)
  • Céline VANDER ELST, éducatrice spécialisée, Centre Pierre Nicole, Paris.

Évaluation

  • Assiduité aux enseignements, aux ateliers de méthodologie et au stage pratique,
  • Contrôles de connaissances 2 épreuves écrites + un travail personnel pour le module Droit,
  • Rédaction et soutenance d’un mémoire professionnel.

 

Diplôme délivré

Le diplôme délivré est un diplôme d’études supérieures d’université (DESU ) de niveau baccalauréat + 4, « Prises en charge des addictions ». Pour une poursuite d’études en diplôme national (Licence ou Master) et l’accès aux concours, se renseigner auprès des instances concernées.

Calendrier 2021-2022 à titre indicatif :

Lundi 15 et mardi 16 novembre 2021
Lundi 13 et mardi 14 décembre 2021
Lundi 10 et mardi 11 janvier 2022
Lundi 31 janvier et mardi 1er février 2022
Lundi 7 mars et mardi 8 mars 2022
Lundi 4 et mardi 5 avril 2022
Lundi 9 et mardi 10 mai 2022
Lundi 13 et mardi 14 juin 2022
Lundi 12 et mardi 13 septembre 2022
Lundi 10 et mardi 11 octobre 2022
Lundi 14 et mardi 15 novembre 2022
Examens écrits : lundi 5 décembre 2022
Soutenances : mardi 6 décembre 2022
Rattrapages : lundi 9 et mardi 10 janvier 2023

Candidature

Candidature en ligne

Pour tout problème rencontré sur la plateforme e-candidat : Erreur de connexion/Blocage dans la démarche de candidature en ligne. Merci de contacter l’assistance technique https://assistance-etudiant.univ-paris8.fr/osticketdevu/
Attention ! Dans la rubrique d’aide, veuillez choisir « Problème technique » dans la liste proposée et non pas "Formation continue".

Afin de vous guider dans votre démarche de candidature en ligne vous pouvez aussi lire le manuel à cet effet.

 

  • Dates : de novembre 2022 à novembre 2023
  • Périodicité : 2 jours par mois.
  • Durée : 315 heures de formation dont 154 h. d’enseignement et 14 h. d’évaluation (soit 24 j.) + 147 h. de stage pratique ( soit 21 j.)
  • Lieu : Paris centre et Université Paris 8 à Saint-Denis.
  • Année de création : 2009 (ancien DESU Toxicomanies créé en 1995)
  • Tarif : 3 500 € (+ 100 € de frais de dossier VAPP le cas échéant)
  • Informations : info-df(at)univ-paris8.fr

Notre conseil
Entamez vos démarches de demande de financement (en formation continue) en amont de votre candidature pédagogique, dans les 4 à 6 mois précédant le début de la formation.
Cette formation n’est pas éligible au CPF.

En partenariat avec